Tester la rapidité de son site web

La rapidité d’un site web est un critère important pour votre lectorat.

Tellement important, que c’est un des critères pris en compte par Google pour le référencement : avoir un site rapide peut améliorer votre positionnement. Google veut un web rapide.

Mais c’est également important, pour ne pas perdre vos visiteurs : a chaque seconde écoulée, vous perdez  des visiteurs : plus votre site est long à charger, plus les visiteurs quittent votre site sans même le lire.

Il est utile de connaître la vitesse de chargement, et de la comparer à des moyennes, ce qui évite de faire ça « au jugé », car tout le monde n’a pas la même notion de rapidité…

Des outils de mesure de rapidité, ou Speed Test

Pingdom

Accès à Pingdom

Pingdom est un des plus connus et des plus utilisés. C’est d’ailleurs mon préféré.
Pour les utilisateurs européens, il faut sélectionner Amsterdam avant de lancer le test, pour avoir une vision exacte de la rapidité de sont site.

Cet outil va délivrer 4 informations basiques :

  • le perf grade : une note sur 100 suivant LEURS critères ( que vous pouvez voir sur l’onglet « Performance Grade » ). Plus c’est élevé, mieux c’est.
  • les requêtes : les requêtes sont des appels d’url externes faites par votre site lors du chargement ( vers Facebook, Google Fonts, par exemple ) : plus il y a des requêtes HTTP, plus le site est long à charger.
  • le temps de chargement : le critère le plus important, plus c’est bas, mieux c’est pour vos visiteurs. Pour une bonne navigation, j’estime que le temps maximum doit être de 3 secondes ( grand maximum hein ). Pingdom vous donne une indication de votre vitesse par rapport aux sites qui ont été testes sur cet outil.
  • le poids de la page : le poids est constitué par les photos notamment, des scripts css, le javascript, etc…

Resultat Pingdom

Vous avez l’onglet Waterfall, qui est en fait « la cascade » de chargement de votre site, dans l’ordre. Vous pouvez visualiser très simplement les éléments qui ralentissent ou bloquent le chargement de votre site. Cela vous donne une bonne base pour travailler sur les éléments perturbateurs, comme certains plugins que vous pourriez remplacer, ou enlever, comme certaines images à optimiser en terme de poids, ou limiter les requêtes externes…

Et enfin, Pingdom, garde un historique de vos speed test ( si vous avez coché la case « Save test and make public » ).

GT Metrix

Accès à GT Metrix

Le fonctionnement de GTmetrix est similaire. La différence notable est que le lieu du serveur de test est au Canada si vous n’avez pas de compte ( gratuit ), ce qui veut donc dire que vos temps de chargements seront plus long ( si vous n’utilisez pas de CDN ), il faut que cela traverse l’Atlantique… ( 2 secondes de plus en moyenne ).
Les éléments pris en compte sont détaillés, et vous êtes notés sur 100 pour chaque élément, et la note finale est la moyenne de tous les éléments mesurés. Les flèches à coté de votre note vous donne la moyenne pour cet élément, en passant la souris dessus : la flèche rouge vers le bas vous indique que vous êtes en dessous de la moyenne, et donc que c’est un élément à traiter en priorité.

Résultat GT Metrix

L’avantage de Gtmetrix, c’est qu’il détaille le « problème «  pour chaque élément, en cliquant sur celui-ci, et qu’il vous donne la piste de travail à suivre ( voir la solution, comme pour les images ) afin d’améliorer votre site, en vous renvoyant vers des tutos ( en anglais ).

Vous avez 2 notes et 2 onglets : Page Speed et Yslow : c’est en gros la même chose, chacun ayant ses propres critères de mesure.
La timeline est de même très détaillée. Et il y a aussi un historique de vos speed tests.

Et si vous aimez jouer à celui qui à la plus grande avec vos potes, vous pouvez comparer 2 sites : certains Geeks vont adorer se faire des battles !

GOOGLE PAGESPEED INSIGHTS

Accès à Google Page Speed

Beaucoup moins d’informations données par Google que par les services précédents : un maître mot, SIMPLICITE !

Il y a 2 onglets :

  • onglet Mobile : vous êtes renseignés sur la rapidité d’affichage de votre site sur téléphone mobile et l’expérience utilisateur, qui vous renseigne sur la facilité à naviguer sur votre site depuis un mobile par un internaute ( taille des boutons, menu, etc… ). Sites non optimisés, attention la note ! Google prend en compte ce critère pour un meilleur référencement, ou pas…
  • onglet Ordinateur : vous donne une note globale et les bonnes pratiques, selon Google.

Résultat Google Page Speed MobileRésultat Google Page Speed Ordinateur Bureau

L’avantage de Google Pagespeed insights, c’est que vous voyez comment les bots Google voient votre site : si les notes sont mauvaises, cela jouera immanquablement sur votre référencement.

DAREBOOST

Accès à Dareboost

Un service français, qui fait peu ou prou les mêmes choses que les services ci-dessus. L’avantage est que les serveurs sont à Paris. Vous pouvez tester avec différents navigateurs ( Firefox, Chrome ou Mobile ).

Résultat Dareboost

Pour avoir accès aux conseils d’optimisations et aux données détaillées, il vous faudra créer un compte gratuit. A noter que d’autres critères sont analysés ( serveur, Analytics, Seo, etc )

Un plugin est aussi disponible pour effectuer vos tests depuis votre interface WordPress et obtenir des rapports ( création de compte obligatoire ) : un plugin de plus, vous pouvez vous en passer et aller directement sur leur site pour vos tests.

WEBPAGETEST

Accès à Webpagetest

Une interface datant des années 90, de la pub partout, un temps d’attente largement supérieur aux autres services pour tester votre site ( jusqu’a 15 minutes d’attente selon le serveur choisi… ), je n’utilise ce service que lorsque je souhaite beaucoup de détails.

Résultat Webpagetest

Vous pouvez choisir des serveurs localisés partout dans le monde, afin d’être au plus proche de la réalité de vos lecteurs.
Les résultats sont très très détaillés, et vous montrent les points posant problèmes, et ce, pour chaque élément chargé.

Pourquoi les notes sont différentes selon les services ?

Chaque service à ses propres critères de calcul, et ses propres ratios d’importance, ses propres coefficients.
Idem pour le temps de chargement, certains services prennent en compte le fait que le site soit scrollable par l’utilisateur, d’autres, que le site soit complètement chargé.
J’utilise principalement Pingdom pour avoir une vision linéaire, un historique qui me permet de faire une comparaison immédiate. C’est une histoire de préférence personnelle.

J’utilise Gtmetrix et Webpagetest pour avoir des éléments beaucoup plus précis, pour optimiser au mieux les moindres détails.

Analyser les résultats

Vous connaissez maintenant les principaux services existants pour tester la rapidité de votre site web. Il est nécessaire de tester votre site régulièrement, et notamment après la suppression ou l’ajout d’un plugin, certains plugins ralentissant considérablement votre site.
Vous pouvez maintenant identifier les problèmes de votre site, et les éléments bloquants : a vous de tester, à vous de jouer.
Au delà le fait d’avoir une super note dans l’un ou l’autre de ces différents services, vous ne devez pas perdre de vue, que la rapidité est l ‘élément essentiel que vous devez prendre en compte, vos lecteurs et visiteurs, veulent un site rapide, pas un site qui a une super note !
A noter qu’un site très lent peut avoir une très bonne note, et supérieure à un site très rapide. Ne vous focalisez donc pas sur les notes.

Quel service préférez-vous et pourquoi ?


Articles connexes

A propos de l'auteur

Serial entrepreneur et fan d’internet, j’ai crée et développé des business online et offline. Je souhaite mettre à disposition de tous les entrepreneurs en herbe, les trucs et les astuces tirées de mon expérience du terrain.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: