Connaitre la configuration serveur de votre blog WordPress

 

Certains plugins, comme Optimize Press, ou même l’installation de WordPress demandent ou recommandent des configurations  serveurs spécifiques, comme  une version php bien précise ( exemple : php 5.3 ) ou alors d’avoir IonCube activé sur le serveur, ou même une version 5.0 de MySQL.

Par exemple, vous trouverez la configuration serveur minimum pour WordPress dernière version sur wordpress.org

Bon là, on est d’accord, c’est technique !

Mais nous, on veut juste savoir si on peut installer ce plugin ou ce script tant désiré sur notre hébergement.

Chez la plupart des hébergeurs, les bibliothèques sont déjà installées et activées; Mais ce n’est pas le cas pour tous, OVH par exemple, qui n’active pas la dernière version de php, et IonCube n’est pas activé.

Voici une astuce bien utile pour vérifier sa configuration serveur.

Il vous suffit d’écrire le code ci-dessous dans un fichier TextEdit sur Mac, ou dans le NotePad de Windows, que vous enregistrerez sous le nom : test.php

<?php phpinfo(); ?>

Une fois ceci fait, il vous suffira d’uploader ce fichier à la racine de votre site par ftp (avec Filezilla par exemple ).

Maintenant, vérifions notre configuration serveur : il suffit juste d’entrer dans la barre d’adresse de votre navigateur : www.monsupersite.com/test.php

Vous voilà arrivé sur une page qui recense toutes les fonctionnalités de votre hébergement, comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, mais aussi sous quel système tourne votre serveur, la version de php, de MySQL, ce qui est activé ou non, etc, etc… Vous pouvez vérifier que l’activation du module que vous avez effectué est bien active… ou pas.

La page est longue, nous vous laissons le soin de la découvrir.

 

test

Une fois que vous avez vos réponses, effacez votre fichier test.php de votre hébergement, pour des raisons de sécurité.


Articles connexes

A propos de l'auteur

Serial entrepreneur et fan d’internet, j’ai crée et développé des business online et offline. Je souhaite mettre à disposition de tous les entrepreneurs en herbe, les trucs et les astuces tirées de mon expérience du terrain.

Laissez un commentaire 5 commentaires

Bruno TRITSCH - 21 février 2014 Répondre

Bonjour Bruno,

Le problème de ta solution pour connaître les ressources disponibles, c’est qu’on a déjà l’hébergement et donc si elles sont insuffisantes, quel sera le remède? Changer d’hébergeur et s’assoir sur ce qu’on a déjà payé?
Peut-être as-tu une autre solution à nous proposer et qui sera plus juste?
Merci d’avance pour ta réponse.

Cordialement,

Bruno

    Bruno Rebo - 21 février 2014 Répondre

    Effectivement.
    J’ai été confronté à ceci lorsque j’ai souhaité installé un plugin où IonCube était requis. L’hébergeur, en l’occurence OVH, avait bien cette bibliothèque, mais elle n’étais pas activée, il fallait l’activer via htaccess ; ce que j’ai fait, mais le plugin ne fonctionnait toujours pas. Avec cette astuce, cela m’a permis de voir qu’elle n’étais pas ( encore ) activée sur le serveur.
    Un bon hébergeur aura les ressources correspondant à 99% des besoins des webmasters; si tel n’est pas le cas, il faut en changer, et pour les besoins plus pointus, passer sur un serveur dédié.

    Pour être sûr de ne pas se planter dans le choix de l’hébergeur, il peut être utile de connaître nos besoins avant de prendre un hébergeur…
    Et puis, il me parait indispensable d’avoir 2 hébergeurs en parallèle ( au minimum ), ça peut rendre de fiers services.

Connaitre la configuration serveur de votre blo... - 21 février 2014 Répondre

[…] Connaitre sa configuration serveur ? Quelle est ma version php ? Est-ce que IonCube est activé ? Ma version SQL ? Cette astuce simple et rapide vous permettra  […]

Bruno TRITSCH - 22 février 2014 Répondre

Oui, oui, j’ai bien plusieurs hébergeurs et cela me permet justement de pouvoir les comparer et ce n’est pas forcément ceux qu’on croirait qui pêchent le plus!
Ce que je trouve dommage, c’est qu’au moment de choisir un hébergeur, à moins de franchement s’y connaître et donc d’avoir une bonne expérience en la matière, nous n’avons pas toutes les cartes en main pour choisir en connaissance de cause.

Cordialement,

Bruno

    Bruno Rebo - 24 février 2014 Répondre

    Effectivement, la connaissance des besoins est la clé.
    Et puis, les hébergeurs se focalisent sur leur points forts, rarement sur les points faible, on appelle ça le commerce…

    La solution imparable est d’avoir 2-3 hébergeurs ( idéalement au moins 1 américain ) pour faire face en cas de besoin impératif, et pour les plus connaisseurs, 1 serveur dédié

Laisser un commentaire: