5 points clés pour votre projet e-commerce

 

Vous souhaitez vendre des produits physiques sur internet, que ce soit sur des places de marché telles que Amazon, Ebay, Price Minister ou autres ? Vous souhaitez monter votre site internet e-commerce ? Cet article est pour vous !

Ayant crée plusieurs sites e-commerce pour des clients ( mais aussi pour nous ), nous nous sommes rendus compte que beaucoup de projets étaient morts-nés ; En effet, nos clients pensaient que le fait de monter une boutique en ligne allaient les rendre riches… Si seulement c’était si simple !

La constante dans ces discussions avec ces clients était que la base de leur projet était bâclée et sans réel questionnement sur le quoi et le comment de leur projet.

 

Voici les bonnes questions à se poser avant d’aller plus loin dans votre projet e-commerce

 

La gamme de produit : l’ultra-spécialisation

Internet regorge de sites e-commerce, dont des sites énormes aux moyens financiers faramineux, au rang desquels Amazon, Cdiscount, Fnac, etc. Ces sites sont comme des centres commerciaux online : inutile de vous dire que pour les concurrencer, vous aurez fort a faire, même si vous êtes moins chers qu’eux.

Afin d’être présent sur un marché et y rester, spécialisez-vous ! Inutile de vouloir tout faire dans votre marché, à tout vouloir faire, on ne fait rien de bien.

Par exemple, une e-boutique de cravates, avec un choix énorme, mais que des cravates : vous apparaitrez comme un spécialiste incontesté de la cravate.

L’ultra-spécialisation vous apportera le rang de spécialiste incontesté de votre produit, votre cible sera plus réduite certes, mais il sera plus facile de vous démarquer et de vous référencer.

Je vous renvoie au succès de la fameuse boutique Archiduchesse, spécialiste de la chaussette française !

Le Stockage

Pour vendre des produits, il faut les avoir ! Il faut donc les stocker dans l’attente de les envoyer à vos clients. Comment et où allez-vous les stocker ?

Si vous êtes comme la majorité des petits entrepreneurs e-commerce, vous allez faire ça chez vous.

Mais quel endroit allez vous stocker vos produits ? Un bureau, un grenier, une cave, un garage, votre chambre ?

Mon conseil : privilégiez des produits qui prennent peu de place à stocker, faciles à ranger sur de simples étagères; que vous pouvez stocker dans à peu près tout lieu chez vous.

Vous voulez vendre des meubles TV ? prévoyez de la place…

La livraison

Est-ce que votre produit peut s’envoyer facilement par La Poste ou par transporteur ?

Un produit qui se met facilement dans un carton ou une enveloppe standard aura peu de frais d’envoi et de manutention, et en plus vous gagnerez sur le temps de préparation et sur le prix d’achat des emballages d’envoi.

Imaginez-vous vendre des verres à boire ( haut de gamme ) : un soin tout particulier devra être apporté à l’emballage : carton renforcé, bourrage interieur ( bulles, mousses, papier de soie, et, etc ).

Au niveau du transporteur ( on évite La Poste pour ce genre de produit ), surtaxe colis FRAGILE. Imaginez maintenant vendre des t-shirts : on glisse ça dans une enveloppe, on affranchit, et on poste le paquet : pas de surtaxe d’envoi, pas de risque de casse, des emballages standards.

Tous ces éléments pèsent bien évidemment sur votre marge bénéficiaire : pour résumer, plus de dépenses, moins de marge !

 

Le SAV et l’après-vente

Plus les produits sont fragiles, plus le risque de casse à la livraison est élevé. Je reprend l’exemple des verres : votre client reçoit le colis, 2 verres sur 6 sont cassés. Hormis le fait que le client soit mécontent, il faudra le rembourser ou lui faire un nouvel envoi : nouveau produit à fournir gratuitement, auquel on rajoute une nouvelle fois les frais d’envois : la marge bénéficiaire fond comme neige au soleil…

En résumé, client mécontent, fourniture d’un nouveau produit et ce gratuitement, double frais d’envoi.

Evitez à tout prix les produits fragiles, cela ne fera que réduire votre marge bénéficiaire ( pour un t-shirt par exemple, peu de chance qu’il arrive déchiré ! ).

Votre marge bénéficiaire

Inutile de vendre des produits sur lesquels vous ne gagnez pas grand chose. Logique me direz-vous ! Mais pourtant si vite oublié…

La marge, ce n’est pas seulement ce que vous gagnez sur un produit, mais sur l’ensemble d’une vente, car il faut penser à réintégrer d’autres frais.

Pour reprendre les exemples ci-dessus, réintégrez le coût du stockage ( location éventuelle d’un entrepôt, d’un  garage, etc ), le coût de l’emballage ( emballage standard VS emballage spécifique ), le coût du transport ( frais totalement payés par le client, ou un reste à votre charge ? ), le coût du SAV, le coût des frais bancaires pour une transaction moyenne, le coût de la place de marché, etc, etc.

Combien gagnerez-vous EXACTEMENT sur un produit, compte tenu de tous ces frais ?

Et vous, comment vous avez réfléchi à votre projet e-commerce ?

Articles connexes

A propos de l'auteur

Serial entrepreneur et fan d’internet, j’ai crée et développé des business online et offline. Je souhaite mettre à disposition de tous les entrepreneurs en herbe, les trucs et les astuces tirées de mon expérience du terrain.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: