10 conseils pour être un mauvais formateur

Si vous souhaitez être un mauvais web-formateur, je vous engage à suivre ces 10 conseils très importants…

Après avoir suivi, parcouru, jeté un oeil, écouté plus d’une centaine de formations ( françaises, américaines, anglaises ) en quelques années, sur des sujets divers, mais majoritairement orientées business et web marketing, mais aussi techniques web, photo, vidéo, courtes ou longues, dans tout type de budget, je pense avoir une bonne vision de ce qu’est un mauvais formateur ou une mauvaise formation. Et mon amer constat, et que la majorité des formations web ( dans mes domaines de prédilections ) ne sont pas bonnes.
Voici donc mes 10 conseils pour rejoindre le club très ouvert des mauvais formateurs et mauvaises formations ( agrémentés de mes petits commentaires en guise d’exemples vécus, sinon c’est pas marrant… ).

1 / Avoir un site membre tout pourri

C’est le contenu qui est important n’est-ce pas ! Et pas le contenant ? Un contenant pourri ne donne pas confiance au contenu.
Quand je veux me payer un bon resto, je ne m’attend pas à être assis sur une cagette et manger sur une planche recouverte d’une nappe ciré jaune avec des fleurs violettes ( désolé si vous avez la même chez vous… ) : même si c’est bon, ça me refroidi de payer le prix d’un bon ( vrai ) resto avec tout son standing en terme de présentation, de confort, de service.
C’est pareil pour les formations, et en général, les plus chères ont une présentation d’une autre époque…

2 / Avoir des contenus d’un autre siècle

On est à une époque ou écran 16/9e est la norme, non ? Alors mater une formation web filmée en 4/3, ben j’aime pas. Tu rajoutes à ça un son bien pourrave, digne de Radio Londres 1944, et une taille de vidéo aussi grosse qu’un timbre poste alors que les écrans les plus utilisés sont de 20 pouces en 16/9 au mini ( 27 pour ma part, donc ça m’énerve ).

3 / Ne pas garder le contact avec vos clients

Et ben oui, maintenant que j’ai acheté, pourquoi m’envoyer un petit mail me demandant si je suis bien la formation, ou me demander si j’éprouve des difficultés, ou si je vois des axes d’améliorations, des points à préciser, etc…
Très très peu de formateurs français gardent le contact avec leur clients, de cette manière. En général, ils gardent le contact avec vous en envoyant plein d’offres affiliées, toutes extraordinaires…

4 / Ne pas tenir vos promesses

Là, ça craint vraiment ! Le bonus promis à l’achat, qui doit être rajouté dans l’espace membre, ben il est jamais arrivé… Ca peut aussi être un module à venir, qui ne viendra jamais. Ca peut être aussi les fameux webinaires de « coaching », vous savez, 1 fois par mois, sauf que 1 fois par mois se transforme en 1 fois par an, et que malgré les demandes répétées de clients sur l’espace de formation, ben pas de réponse du super formateur expert ou comment devenir l’homme invisible sur son propre site de formation !

5 / Ne pas répondre aux commentaires

Avoir une partie commentaires dans sa formation c’est bien. Encore faut-il répondre aux différentes questions de ses clients… Car tout le monde ne comprend pas les choses de la même manière, tout le monde n’a pas les mêmes capacités de compréhension sur tel ou tel domaine, donc si les clients posent des questions, c’est qu’ils ne comprennent pas, et qu’une réponse à leurs interrogations leur serait grandement utile.

Il y a donc ceux qui ne répondent pas, et ceux qui répondent simplement : «  tout est expliqué dans la vidéo »… Ben oui abruti, justement, je l’ai regardé ta vidéo, c’est pas ma faute si elle n’est absolument pas claire et qu’il manque des étapes !

6 / Ne pas être joignable

Pas de mail de contact dans la partie membre, pas de lien « support ». Ben oui, mais moi je veux contacter le formateur pour obtenir une facture de mon achat ou autre chose, et j’ai pas envie d’étaler ma vie dans les commentaires de l’espace membre !

Alors comment je fais ? Ah tiens, justement, je reçois un énième mail du formateur pour me proposer une offre extraordinaire d’un affilié, et moi pas con, je me dis que je vais répondre à l’email reçu et poser ma question. Mais que nenni, le formateur est filou, cet email ne peut recevoir de réponse… Retour à la case départ, je suis seul comme un rat mort, avec mes questions métaphysiques et mes demandes particulières.

7 / Ne pas avoir une formation structurée

Bon là, on tape dans le dur : vraisemblablement, le formateur n’a pas pris le temps de réfléchir à la structure de sa formation. C’est pourtant pas compliqué non ?

On part de A pour arriver à Z : donc après A, c’est B, et après B, c’est C, et ainsi de suite, un cheminement logique en somme. Dieu que la logique peut être différente suivant les individus… Pourquoi placer C après le Z ???
Quand on monte une maquette d’avion, on suit un plan bien défini, afin que tout s’assemble sans difficultés, les choses après les autres ( en tout cas je n’ai jamais vu de notice indiquant qu’il fallait peindre le pilote à l’intérieur du cockpit une fois que celui ci était recouvert du cockpit transparent et collé, bien évidemment ).
Allez, je te donne un tuyau en or, formateur et gratos en plus : tu prends un logiciel de mind-mapping si tu n’arrive pas à déterminer une structure efficace, cela t’aidera grandement.

8 / Eluder la partie technique

Un des gros manque des formations en général. Toute la partie technique est éludée, et manque à l’appel, évidemment, c’est plus simple de parler de théorie. Chacun à un bagage technique différent, et ne sait pas forcément faire les choses, si on ne leur explique pas : t’as appris à lire tout seul ? Non, ben alors !

Exemple, une formation « blogging » comme il en existe tant, t’apprend à installer wordpress, super, mais il faudrait peut-être apprendre comment uploader un plugin, régler tel plugin ( surtout quand tu conseilles de l’installer ), comment utiliser un logiciel FTP, etc…
Celle-là, je l’adore : il faut sauvegarder votre blog avec tel plugin de sauvegarde, et comme ça, vous êtes protégé d’un hacking. Bon ok, et maintenant j’ai été hacké, comment je remet ma sauvegarde ? Ah merde, j’ai pas l’explication, donc bienvenue au royaume de la démerde. Et oui, la technique c’est pas inné, il faut l’apprendre, et rien de mieux qu’une formation, non… ?

9 / Ne pas faire évoluer sa formation

He ben oui, plus le temps passe, plus les techniques évoluent. Acheter une formation WordPress en 2015, alors que les vidéos de la formation datent datent de 2010/2011, ben évidemment pas mal de choses ont changées : l’installation, les plugins à utiliser, les réglages, etc… Il serait bon que tu te mettes au goût du jour et que tu délivres à tes clients une version à jour, car tes clients non-techniciens, vont avoir des difficultés à suivre ( faut les comprendre aussi, c’est absolument pas pareil que dans la vidéo).
Et oui, c’est du boulot de faire des mises à jour régulières des vidéos, mais en même temps, le client paye pour ça non ?

10 / Ne pas suivre les préceptes que l’on enseigne

Dis-moi formateur, pourquoi TOI, tu ne fais pas comme dans la formation ? Pourquoi tu m’enseignes des trucs, mais que toi tu fais différemment ? Si j’ai investi dans ta formation, c’est parce qu’au final je voulais avoir les mêmes résultats que toi, la même finalité ? Mais si tu fais autrement, c’est que c’est sûrement mieux non ? Donc finalement, je n’apprendrai rien de tes secrets, et dire que j’ai payé cher pour finalement ne pas les obtenir…

Conseil Bonus

N’oubliez pas d’être imbu de votre personne, et n’hésitez pas à dire que vous délivrerez une formation chère certes, mais ultra-complète, et utilisez des termes comme « cela n’aura plus aucun secret pour vous » ou encore « je vous dévoile tout afin que vous puissiez vous aussi gagner des millions centaines d’euros comme moi ».
Avec cette règle bonus et les 10 règles plus haut, nul doute que vous rejoindrez prochainement le rang des mauvais formateurs…

Bien évidemment, il existe de bonnes formations en ligne et de bons formateurs, avec une éthique, un sens du service client ( j’en connais pas beaucoup ) : faire une formation en ligne, ce n’est pas seulement faire des vidéos, les vendre et gagner de l’argent sans plus rien faire, surtout quand on atteint des prix dépassant le millier d’euros, voire plus…

Que pensez-vous des formations que vous avez suivies ? ( pas de noms, on s’en fout )

Articles connexes

A propos de l'auteur

Serial entrepreneur et fan d’internet, j’ai crée et développé des business online et offline. Je souhaite mettre à disposition de tous les entrepreneurs en herbe, les trucs et les astuces tirées de mon expérience du terrain.

Laissez un commentaire 13 commentaires

Bertrand Georges Pierre Carbonneaux - 19 mars 2015 Répondre

Quel logiciel de mind mapping me conseilles-tu ?

    Bruno Rebo - 19 mars 2015 Répondre

    Hello Bertrand,

    j’utilise Xmind en version payante, que j’utilise pour de nombreuses choses. Il existe Freemind en gratuit. Il y en a plein de disponibles, gratuits ou payants, que tu pourra choisir en fonction de l’utilisation prévue.
    Essaie le gratuit pour démarrer et voir ci cette méthode de réflexion te convient.

@Boostweb.fr - 20 mars 2015 Répondre

Point rapide et juste sur les mauvaises pratiques 🙂 Je souligne d’autres points sur lesquels j’attache une importance particulière sur http://www.boostyweb.fr (points qui peuvent aussi faire fuir très rapidement 🙂 comme avoir une pédagogie qui ne prend pas, un son de piètre qualité, ou pire, des cours tellement mal préparés qu’ils donnent l’impression que le formateur apprend en même temps que l’élève …

Très bien, j’attends le prochain article sur les bonnes pratiques 🙂

    Bruno Rebo - 20 mars 2015 Répondre

    Le son de piètre qualité, je l’ai évoqué hein ( Radio Londres 1944 ).
    Effectivement la pédagogie est parfois à revoir, tout simplement parce que le formateur veut apprendre ce qu’il sait, mais en ne SE METTANT PAS à la place de ses clients, et juste délivrer son savoir sans se soucier de savoir si le client va comprendre ou pas le cheminement.
    Et enfin oui, une bonne préparation de ce que l’on va montrer en vidéo me paraît essentiel : peut-on se tromper dans une vidéo de formation, et dire au client “ah ben non, je me suis trompé, c’est comme cela qu’il faut faire !”, le client est “perdu”, et je le comprend… Il vaudrait mieux recommencer la vidéo.

    Y a t-il vraiment besoin d’un article sur les bonnes pratiques ??? 😉

Isabelle - 30 juillet 2015 Répondre

Bonjour Bruno,
ça fait du bien de lire que je ne suis pas la seule à avoir expérimenté ce genre de situation !
Particulièrement les formations sur le blogging. Dommage qu’on ne puisse pas citer de noms, cela permettrait à de nouvelles personnes d’éviter de se faire pigeonner…
J’ai acheté à prix d’or une formation qui date effectivement de 2010-2011, avec aucune mise à jour (contrairement à ce qui était annoncé sur le site de la formation). Résultats :
– pleins de bugs que j’ai mis un temps fou à essayer de résoudre
– des questions qui n’ont jamais reçu de réponse
– des problèmes multiples liés au manque de concordance avec les systèmes actuels
– des soit-disant coaching mensuels où le formateurs répond soit très vaguement, soit réponds alors qu’il ne connait pas le sujet (avec les dégâts que cela peut faire), soit ne répond pas (car le technicien a soit-disant répondu, mais le formateur ne vérifie pas que la réponse est correcte), soit il se moque des participants, ce que je trouve du plus grand mépris, et hors éthique !!!!
– aucune réponse aux emails…. même renseigner quelqu’un de compétent qui pourrait aider n’est pas envisagé.
Le message est “ma formation est la meilleure, suis la comme un mode d’emploi Ikea, même si tu comprends rien; et si tu ne le fais pas, t’es un abruti… et je te vois derrière mon écran”… !!! oui, oui, véridique !
Faut vraiment arrêter de prendre les gens pour des imbéciles ! Et dire que ce formateur a une bonne réputation… alors que derrière, ça ne suit pas !
Moi, cela fait un an, et je commence seulement à trouver des solutions grâce à d’autres formateurs un peu plus éthiques… J’ai perdu beaucoup de temps, et donc beaucoup d’argent… :-/
Il y a également des formateurs qui délivrent tout dans leur lancement orchestré. On achète la formation également hors de prix, croyant qu’on recevra un contenu de grande qualité. Ben non… c’est la même chose que le contenu des vidéos, mais étalé sur des dizaines de pages, et des vidéos avec énormément de blabla pour un mini soupçon de contenu. Pourtant, encore quelqu’un qui est cité comme modèle !!!
Merci pour cet article, un condensé de ce qu’il ne faut pas faire, et… qui met un peu de baume au cœur.

    Bruno Rebo - 2 août 2015 Répondre

    Bonjour Isabelle,

    Hé oui, tu n’es pas la seule… J’ai pleins de contacts qui eux aussi sont extrêmement déçus de leur investissement…

    La 1ère problématique de ces “gourous” est qu’ils sont plein de bonnes intentions, quand ils vendent… Mais après, c’est fatiguant de mettre à jour, de faire des vidéos complémentaires, etc…
    Le marketeur dont tu parles ( hé oui, je pense savoir qui c’est ) à au moins mis en place un système d’aide pour ses clients, même si ce n’est pas toujours à la hauteur des espérances d’après ce que tu dis ( et je ne pense pas que ce soit un mauvais bougre par rapport aux autres… )

    La 2de problématique, est que comme leur formation n’est pas mise à jour, les vidéos et explications ne sont pas “à la page”, et le client est complètement perdu. Et il faut bien le dire, le niveau de technicité est relativement bas, et racontent d’énormes conneries ( par exemple sur le SEO, en vous conseillant des techniques qui sont le meilleur moyen de se faire défoncer par Google, : tu pourras trouver un article ici :
    http://www.lumieredelune.com/encrelune/aurelien-amacker-black-hat,2013,02

    L’éthique est effectivement peu présente, seule l’éthique de l’argent compte pour certaines personnes.

    Quoiqu’il en soit, cela résulte sur une vente, mais quand le client est deçu, il n’achète plus, et de plus en parle en mal à 10 personnes de son entourage, donc, le marketeur se crame lui-même : un juste retour des choses !

Isabelle - 3 août 2015 Répondre

Merci pour ta réponse, Bruno. Ce n’est pas AA, c’est l’autre…
Cela prendra peut-être du temps avant que leur réputation s’ajuste à la réalité de leurs formations (il a encore cartonné cette saison, avec de nouveaux “naïfs” arrivés par leurs partenaires…). Comme moi, qui ai fait confiance parce que conseillée par quelqu’un en qui j’ai confiance…
Un des problèmes, c’est que ces individus chouchoutent leurs partenaires. Juste une question de business.
Mais tôt ou tard, le retour de manivelle se fera, c’est certain. Je crains que ce soit plutôt tard que tôt. D’autres personnes, comme nous, auront encore sacrifié leurs économies, croyant faire un super investissement, mais auront en fait permis à ces individus de vivre une vie opulente, avec une éthique au ras des pâquerettes, se fichant complètement des résultats de leurs clients.
En fait, il promeut constamment les mêmes quelques rares personnes qui ont réussi, mais il ne cite jamais le pourcentage de réussite de ses clients. Il ne cherche même pas à savoir comment ses clients évoluent, s’ils ont des difficultés ou pas, comment il peut améliorer les cours… Jamais aucune enquête.
Leurs formations sont des pompes à pognon, point barre.
A ne surtout pas imiter ni reproduire ! Il y a d’autres personnes bien plus sérieuses, il faut juste un peu chercher. Bel été !

    Bruno Rebo - 3 août 2015 Répondre

    Oui, il existe des formateurs sérieux, avec une éthique, mais ils ne sont pas sur le devant de la scène, n’ayant pas le “réseau” d’affiliés…
    Mais les choses changent, la manivelle s’active petit à petit…

Isabelle - 3 août 2015 Répondre

OUiii Bruno 🙂 Les pendules vont pouvoir être remises à l’heure, si je puis dire 😉

Fabien - 30 août 2015 Répondre

Merci pour ce super article ! Moi qui lance mon propre blog, je vais justement éviter tous ces écueils 🙂
Et effectivement je me reconnais dans la description par rapport à des formations auxquelles j’ai participé !

    Bruno Rebo - 30 août 2015 Répondre

    Merci de ton retour Fabien.
    He oui, tout comme toi, de nombreuses personnes se reconnaissent en tant que participants dans ces formations, malheureusement…

Mike - 4 septembre 2015 Répondre

je débute dans les formations et je dois dire que tu as raison.
produire du contenu de qualité n’est pas si facile.
la forme importe beaucoup car elle permet de maintenir l’attention des clients.
Concernant le suivi ben je cours après mes clients pour connaitre leur feedback. C’est le monde à l’envers. Ca construit une relation forte.

    Bruno Rebo - 5 septembre 2015 Répondre

    Effectivement, le contenu de qualité n’est pas facile à produire, mais comme tu le souligne, il est important d’avoir un feedback des clients pour améliorer sa formation, et ne pas se reposer sur ses lauriers.

Laisser un commentaire: